samedi 21 janvier 2017

Safari à Hwange

Nous nous rendons au parc Hwange, la réserve la plus connue du Zimbabwe. Elle est située au Nord-Ouest du pays, non loin des chutes Victoria. Nous avons choisi de séjourner quelques nuits dans le camp de Sinamatela, plus rustique que le camp principal mais dont la situation est plutôt charmante : situé en hauteur, il nous permet d'admirer le bush. Nous verrons même un lion depuis le camp grâce à un télescope mis à disposition pas l'un de nos voisins.

Vue depuis le camp
Pour nous y rendre, nous passons par la ville de Hwange où nous pouvons nous ravitailler en essence. Puis nous traversons une mine de charbon, ce qui est assez étrange en bordure d'un parc national... En passant par une entrée du parc Hwange désaffectée, nous nous rendons compte que la mine a gratté du terrain sur le parc... Dommage ! Nous arrivons enfin à la (nouvelle) entrée du parc et au bout de quelques mètres nous apercevons déjà des éléphants !



Pour circuler dans le parc, un 4x4 est de rigueur. Nous arrivons sans encombre au camp. Pas grand chose à signaler : il vaut mieux prévoir sa nourriture à l'avance. La petite "supérette" n'est là que pour dépanner. Dans le camp, on sent le manque de moyens que les autorités mettent à disposition des parcs nationaux et nous nous demandons où peut bien passer notre argent (...). Notre "lodge" est ainsi très rustique. Deux lits simples avec moustiquaire, une baignoire, une cuisine d'une autre époque, un frigo, une table et des chaises... Bon de toute façon nous ne sommes pas là pour le logement ! Si vous souhaitez plus de confort, mieux vaut séjourner dans le camp principal qui commence à être rénové où bien passer par des camps privés.

Notre "lodge"
Nous serons un soir invité par nos voisins pour un braai (barbecue) : Fran et Trevor, un couple zimbabwéen de retraités avec qui nous sympathisons. Nous partirons le lendemain en safari avec eux.

En cette saison sèche, le meilleur moyen de voir des animaux est de se rendre aux points d'eaux. Sur la piste qui est assez praticable, nous voyons quelques antilopes, girafes, zèbres et des éléphants. Un troupeau de pachydermes passe non loin de nous, ce qui provoque un mélange d'émerveillement et d'angoisse...




Nous arrivons à un premier point d'eau nommé Mandavu Dam. Nous pouvons sortir du véhicule ici. On y observe de nombreux hippopotames, des crocodiles et des oiseaux. En face de nous, les animaux viennent boire. Nous retiendrons notamment la posture particulière de la girafe qui se désaltère... Être une girafe ne doit pas être facile tout les jours :-)

Nous partons ensuite pour un autre point d'eau : le Masuma Dam. Nous y passerons le reste de la journée car le spectacle était incroyable. Des troupeaux d'éléphants viennent continuellement s'abreuver, des hippopotames et des crocodiles séjournent dans le lac et toute la faune africaine y défile : antilopes, zèbres, phacochères, etc. Nous n'y verrons aucun félin. Je pense qu'il faudrait s'y rendre de bonne heure le matin ou privatiser la cache : nous croisons une famille qui a opté pour cette solution. Le soir, ils dorment ici (il faut avoir le matériel de camping pour cela). Une expérience qu'il nous faudra tenter une prochaine fois !

Nous observons par moment plus d'une centaine d'éléphants ! En fin de journée, les babouins arrivent et une guerre se déroule entre eux et les éléphants qui visiblement n'apprécient pas les singes. ils chargent à tout bout de champ !

Lors de cette journée d'observation, nous avons tous subit un moment de stress : un petit oiseaux dans l'eau n'arrivait plus à s’envoler. Il a tenté de nager jusqu'à la berge. Nous le sentons s'épuiser mais en même temps un crocodile s'approche... Ce qui devait arriver arriva... le crocodile n'en a fait qu'une bouchée :'(

Pour finir, voici quelques photos de notre 1e journée. Les prochaines semaines, nous vous mettrons nos photos prises au Masuma Dam.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire