samedi 14 janvier 2017

Bulawayo : Premiers pas au Zimbabwe

Après avoir passé la frontière, nous poursuivons notre route jusqu'à Bulawayo. Bulawayo est l'une des principales villes du pays. On y trouve même Alliance Française ! La ville ne présente pas un grand intérêt en elle-même mais dans les environs se trouvent les Khami Ruins et le Matopo National Park, qui sont 2 des 5 sites du Zimbabwe à être inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Mais nous y reviendrons un peu plus tard car lors de ce premier séjour à Bulawayo, nous n'aurons pas le temps de les visiter.

On trouve quelques vieux bâtiments à Bulawayo
Les routes au Zimbabwe ne sont pas trop mauvaises même si on peut se demander si elles ont été refaites depuis l'indépendance du pays.... Il y a 2 grands axes goudronnés : de la frontière avec l'Afrique du sud jusqu'au chute Victoria et depuis cette même frontière jusqu'à Harare, la capitale.

Il n'y a pas beaucoup de trafic mais énormément de barrages de police. Nous constaterons que la police se fait déposer les matins par un véhicule et qu'elle est récupérée en fin de journée. En effet, la police semble souffrir d'un manque de véhicule (nous verrons 1 ou 2 voitures de police en 2 semaines). 
La première fois où nous nous sommes fait arrêtés, ce fut pour un léger excès de vitesse. Nous arrivons dans un village et nous respectons la limitation de vitesse. A la fin du dernier bâtiment, aucun panneau de signalisation n'indique la fin du village. Après quelques minutes, nous pensons qu'il a simplement disparu (un cas de figure très présent au Zimbabwe - l'absence de signalisation) et bim ! On se fait arrêter et on nous signale que la route est limitée sur plusieurs kilomètres... Le policier est très sympa et ne nous verbalise pas.
Lors de notre voyage au Zimbabwe nous nous ferons arrêter à plusieurs reprises et nous payerons 170 USD d'amendes car la voiture n'est pas aux normes... Pour info, il vous faut :
  1. Des stickers réfléchissants à l'avant et à l'arrière (si le policier estime qu'il est trop petit, vous aurez une amende)
  2. Un extincteur
  3. Un gilet jaune fluo
  4. 2 triangles de signalisation
Il est important de conserver les documents qui attestent que vous avez payé une amende afin de ne pas avoir à la repayer une 2e fois. Dans ce cas, le policier cherchera autre chose à vous facturer. Nous avons rencontré des Allemands qui avaient une voiture aux normes. Le policier a demandé à ce qu'ils allument les phares et l'un d'eux ne fonctionnait pas. Hop, le tour est joué ! Après l'un de ces rackets, une charmante policière m'a dit "thanks to support us !"...

Nous séjournons donc à Bulawayo. Notre GPS ne trouve pas l'adresse du logement (il n'existe pas de carte récente du Zimbabwe et les changements de nom de rue n'aident pas...). Heureusement nous tombons sur 3 jeunes (dont les parents possèdent la dernière ferme appartenant à des Blancs dans la région). Ils nous accompagneront jusqu'à notre logement. Ils nous confient vouloir partir en Namibie, en Nouvelle-Zélande et aux USA. Il n'y a aucun avenir ici pour eux.

Notre première mission consiste à trouver une carte SIM locale pour notre téléphone. Sur le parking devant l'agence, un mec veut nous vendre une carte SIM 3 USD. En magasin, elle est à 1 USD... 
Econet, notre fournisseur de carte SIM
Notre seconde mission consiste à trouver un jerrycan pour notre voiture (nous jouons la sécurité). Nous demandons à une station essence où en trouver un. La dame appelle un gardien du bâtiment situé à côté. Cette personne nous propose de nous accompagner (pendant son temps de travail...). Nous trouverons ce jerrycan mais nous ne pourrons pas nous en servir car la voiture a une sécurité et l'embout pour pouvoir la remplir n'est plus dans le véhicule... Nous devrons donc modifier nos plans par la suite et éviter de nous aventurer trop loin des villes.

A Bulawayo, nous nous sentons en sécurité. En discutant avec la population, et bien qu'il y est beaucoup de pauvreté, les gens se sentent plus en sécurité qu'en Afrique du Sud par exemple.


Les rues de Bulawayo sont très larges





Faire la queue au seul distributeur en ville qui possède des USD...
Même à La Réunion le raisin coûte moins cher !

Promis, c'est le dernier article où je me plains du Zimbabwe. Les prochains articles vous montreront toute la beauté du pays et la chaleurosité des habitants. Notre prochaine étape : le magnifique parc Hwange !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire