samedi 25 juin 2016

Un aperçu du Lesotho

Nous venons de traverser le Lesotho. Aujourd'hui, nous vous proposons différentes photos de notre trajet (ordre chronologique) afin de vous faire une idée sur ce pays.

Maseru, la capitale du Lesotho

Remarque : j'espère que vous avez apprécié cette découverte du Lesotho, car j'ai passé 1h30 à charger les photos sur le blog (merci internet dans les zones reculées !)

samedi 18 juin 2016

Skier en Afrique, c'est possible !


Cher lecteur, au moment où vous lirez ces lignes, nous aurons déjà quitté cette station de ski pour nous rendre ailleurs au Lesotho. Nous vous raconterons nos aventures prochainement. Vous savez donc maintenant que nous ne tenons pas ce blog en direct.

Voici donc quelques jours que nous sommes au Lesotho et nous terminons notre séjour au ski. Nous n'allons pas vous raconter nos journées qui consistent à skier, surfer et boire la bière locale (Maluti, seule bière brassée au Lesotho). Non, nous allons plutôt vous présenter le resort où nous étions !
La bière du Lesotho

Nous logeons dans un chalet qui comprend une dizaine de chambres doubles comme la notre : un grand lit double (trop grand ?) avec un extraordinaire matelas chauffant (le pied !), une grande baignoire et de quoi se faire du thé et du café. L'ensemble est nettoyé tous les jours ! D'autres types de logement sont disponibles : du backpackers plus rustique au chalet familial.

Notre chambre

Notre chalet

Le resort possède un restaurant (petit-déjeuners, déjeuners, dîners) et un café/bar qui sert aussi à manger (humm le poulet pané frit avec frites). Nous trouvons les tarifs légèrement plus élevés qu'en Afrique du Sud, mais en même temps nous sommes dans un endroit très reculé. Le repas coûte environ 100 ZAR par personne (selon ce qu'on choisit), environ 6,25€. Tout ce que nous avons goûté nous semble fait maison ! Niveau boisson, nous avons notamment testé un chocolat chaud avec du rhum : excellent !
Vue sur le resort

Pour ce qui est des pistes, nous ne sommes pas dans les Alpes : une piste pour les enfants en bas âge, une piste pour débutants, une piste intermédiaire (équivalent piste verte) et une piste principale (équivalent piste bleue). Il y a également 2 snowparks et une piste de luge. Hélas, nous sommes actuellement hors saison. De plus, cette année le climat est très étrange (sans doute lié au phénomène El Nino) et l'hiver arrive bien tard. Du coup, la piste principale et les snowparks sont fermés. Tant pis !

En bas des pistes

Voici quelques remarques (en désordre) :
  1. Les chambres sont très clean
  2. Le staff est incroyablement sympathique
  3. Le rapport qualité-prix est excellent (ça change des vacances au ski en métropole…) : 5754,50 ZAR pour 4 nuits, les forfaits pour les pistes, le matériel (ski et/ou snowboard), le tout pour 2 personnes, soit 359 € pour 2 personnes.
  4. Le matériel de ski est correct mais un peu vieillot
  5. Même sous la tempête de neige, c'est mieux de mettre de la crème solaire (on a le visage tout rouge !)
  6. C'est bien de venir en 4x4 même si on peut s'y rendre avec une voiture normale
  7. Le matelas chauffant (je me répète), c'est incroyable !
  8. Un membre du staff a passé quelques années à La Réunion pour ses études et il parle français (qui l'eut cru ?)
  9. Il y a plus de staff que de vacanciers (encore une fois nous sommes hors saison)
  10. La plupart des employés sont des locaux, et ça c'est bien ! Quelques Sud-Africains (blancs) complètent le staff. Ils semblent avoir les meilleurs postes (moniteurs de ski par exemple).
  11. Nous avons croisé un couple franco-italien qui vit au Mozambique. La French Touch débarque au Lesotho !
  12. A plus de 3 100 mètres d'altitude, le moindre mouvement est fatiguant !
  13. Ici, les gens travaillent 6 jours par semaine. On est loin des revendications des grévistes français...

Pour finir, un peu de culture :
Les habitants du Lesotho s'appellent Basotho. Au singulier, ça devient Mosotho. Ils parlent le Sesotho. Petite remarque : « sotho » se prononce « soutou ».
Dumela = Bonjour
Ho jwang = Comment vas-tu ?
Ke monate = Je vais bien
Kea Leboha = Merci

lundi 13 juin 2016

En juin : session ski au Lesotho

Comme annoncé il y a quelques temps, nous sommes actuellement en voyage en Afrique Australe.
Arrivée au Lesotho

A peine arrivés à l'aéroport de Johannesburg, premières galères. Comme nous étions restés trop longtemps la dernière fois en Afrique du Sud (avec notre visa expiré), nous avons passé un certain temps pour qu'ils contrôlent que nous avions bien réglé nos amendes. Après cette longue attente, nous sommes allés chercher nos bagages : introuvables ! En fait, sans nous avertir, on nous les avait mis de côté. Genre on avait que ça à faire de les chercher !

Bref, malgré cela, nous sommes très content d'être de retour en Afrique du Sud. Hop, on récupère notre 4x4 de location, et là, c'est la série des premières fois : conduite à gauche (en fait on s'y habitue vite), premier virage à droite (où on se trompe de voie...), première vache évitée sur une route limitée à 100 km/h... Mais nous sommes toujours en vie :-)
Notre voiture

Nous nous rendons donc au Lesotho. La route est longue, et plus particulièrement les 75 km dans le Lesotho où nous sommes limités à 50 voir à 20 km/h. Il fait nuit, nous devons esquiver les nombreux villageois qui marchent sur la route, les enfants, les troupeaux de vaches et les nids de poule ! Nous arrivons finalement vers 19h à notre logement, au moment où la tempête de neige démarre. Ouf !
Sur les pistes

Nous sommes à 3 100 mètre d'altitude et nous dînons dans le plus haut restaurant d'Afrique. Le lendemain, nous partons donc skier. L'après midi, nous changeons pour du snowboard. Tout va bien !
En mode ski

En mode snowboard

samedi 4 juin 2016

Sainte-Suzanne

Avant que ma famille ne rentre en métropole, il nous restait une journée à passer pas trop loin de l'aéroport (leur vol étant en fin de journée). Nous avons donc décidé de partir visiter Sainte-Suzanne et sa Vanilleraie.

La vanille
La visite permet d'en savoir plus sur l'exploitation de la vanille : les différentes espèces, la pollinisation artificielle, les différentes qualités de vanille, etc. C'est tout le cycle de la vanille qui est présenté : de la culture au produit final !

Pour en savoir plus sur la Vanilleraie de Sainte-Suzanne, découvrez leur site internet en cliquant ici.

Nous avons ensuite rejoint le front de mer pour que mes parents profitent une dernière fois de l'air marin et nous avons fait un tour au petit temple tamoul qui s'y trouve.

Le temple du front de mer
C'est toujours un émerveillement que de découvrir un temple tamoul !

Nous avons ensuite fait un petit tour dans la ville de Sainte-Suzanne qui possède notamment un phare classé monument historique ! C'est le seul phare clignotant de l'Océan Indien (les autres sont à éclats). Il date de 1844 (début des travaux) et a été désaffecté en 1984.

Le phare de Sainte-Suzanne
Dernière étape pour cette journée : la cascade Niagara.
C'est une très belle cascade avec un grand bassin pour se baigner. Il est possible d'escalader la falaise (un groupe de scolaires s’entraînait à cela). Le week end, je pense que beaucoup de monde s'y retrouve pour pique-niquer !

Cascade Niagara


Nous aurons l'occasion de reparler de la Réunion dans le futur. Mais pour l'heure, nous nous envolons bientôt pour l'Afrique du Sud et nous vous ferons partager tout cela.