samedi 7 mai 2016

L'ascension de la Roche Écrite

Il y a quelques semaines, la famille est venue nous rendre visite. Nous en avons profité pour découvrir quelques endroits où nous n'étions pas encore allés. Nous avons commencé par une randonnée sur 2 jours : le sentier de la Roche Écrite dans les hauts de Saint-Denis.

Vue depuis la Roche Écrite
La randonnée commence au camp Mamode. Un peu avant de partir, nous avons fait un tour à la cascade Maniquet à quelques minutes de là. Au programme : pique nique et baignade afin de prendre des forces avant de marcher !

Cascade Maniquet
Nous sommes à un peu plus de 1 000 mètres d'altitude et la fraîcheur de l'eau donne un bon coup de fouet ! Hop, c'est parti pour la rando. Pour accéder jusqu'au gîte de La Roche Écrite, nous grimpons dans la forêt qui nous protège agréablement du soleil.

Début de la rando
Au total, le dénivelé positif pour cette rando est de 1 150 mètres. Elle n'est pas spécialement dure mais nous montons tout le temps... Nous arriverons en fin d'après midi au gîte, dans les nuages.

Sous la brume
Nous avons choisi de passer la nuit au gîte afin de partir très tôt au sommet pour assister au lever du soleil. Contrairement à ce qu'on nous avait dit sur ce gîte (mauvais accueil, propreté, etc.), nous sommes agréablement surpris. Il a été rénové il y a peu et le staff est très sympa. Il faut juste prendre la peine de discuter avec eux et nous apprenons plein de choses intéressantes. Seul bémol : l'absence d'eau chaude (un problème récurrent dans les gîtes de rando...).

La nuit en dortoir
Le matin, nous partons donc à 4h avec les lampes frontales. Le chemin est par moment mal indiqué mais nous retombons sur nos pattes. Une fois en haut, le spectacle en vaut la chandelle : nous avons une vue dégagée sur le cirque de Salazie avec le Piton des Neiges et sur le cirque de Mafate.

Nous arrivons au lever du soleil
Salazie et le Piton des Neiges
Il ne nous reste plus qu'à redescendre jusqu'à Saint-Denis...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire