samedi 28 mai 2016

Cilaos et l'ascension du Piton des Neiges

Lors de notre dernière sortie dans l'intérieur de l'île de La Réunion, nous nous sommes rendus à Cilaos. Pour atteindre cette ville thermale située en plein cirque, il y a tout d'abord une route réputée pour ces nombreux virages en lacet. Il y en aurait 400 ! La Réunion, ça se mérite :-)

Vue sur Cilaos
J'avais déjà parlé de ce cirque en Janvier 2015. Vous pouvez revoir l'article en cliquant ici.

Pour nous remettre de nos émotions, nous avons tout d'abord fait un petit tour de la ville. Nous nous sommes notamment arrêtés à la maison Zafer Lontan. C'est un musée qui expose plein d'objets qui ont été utilisés à une époque à La Réunion. La visite est très sympa et permet de se faire une idée de la vie à la Réunion il y a plusieurs années.

Zafer Lontan
Nous sommes également tombés sur le petit marché couvert de Cilaos : vous y trouverez de nombreux fruits frais à un très bon prix (j'ai fais une cure de grenades et de pitayas), et quelques autres spécialités locales.

De nombreux fruits
J'ai ainsi pu prendre des forces pour le lendemain... En effet, si nous sommes ici, c'est pour partir en haut du Piton des Neiges qui culmine à 3 071 mètres ! Ça va grimper !

Départ du sentier

Nous avons prévu cette randonnée sur 2 jours. Nous rejoignons tout d'abord le gîte (vraiment très isolé et très rustique). Une fois n'est pas coutume, il n'y a pas d'eau chaude... Nous passons néanmoins une bonne soirée. La nuit est difficile car les dortoirs sont industriels : 4 lits superposés, chaque lits superposés étant sur 3 étages... Au passage, quelqu'un nous aura piqué une paire de chaussette...

Le gîte, très isolé
Pour l'anecdote, le propriétaire des lieux expose fièrement une photo prise il y a quelques années lorsqu'il était tombé plusieurs centimètres de neige. Il y pose dehors en tongs...

Bref, le matin, comme tout le monde, nous nous levons à 4h du matin pour terminer l'ascension et arriver au sommet pour le lever du soleil. Nous grimpons dans les nuages, sous la pluie et avec du vent... Une partie de plaisir ! Le sommet se trouve au dessus des nuages. Nous n'avons pas eu autant de chance que les randonneurs qui y sont allés la veille et qui ont eu une vue dégagée. Nous y retournerons sans doute prochainement.

Au sommet du Piton des Neiges
Je dois être honnête avec vous, amis lecteurs, nous avons rebroussé chemin avant le sommet car l'un de nous a ressenti le mal de l'altitude. La photo provient de mes parents qui ont donc atteint glorieusement ce sommet (qui pour rappel est à 3 071 mètres). A 59 et 60 ans, je les en félicite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire