dimanche 26 janvier 2014

La jungle

Nous sommes partis aujourd'hui dans une longue expédition. Notre objectif : une petite chute d'eau (que nous n'atteindrons pas).
Comme toujours, nous envoyons aux fraises le pseudo guide du backpackers qui encore ce matin est venu me voir pour une rando vers cette petite chute. On va quand même pas payer un mec pour marcher le long d'un chemin!
Bref, pour nous y rendre, comme toujours, le chemin monte en haut des collines et nous fatigue! Nous croisons pas mal d'habitations plus ou moins modestes et les locaux sont très sympatiques. Il ne doit pas y avoir tout les jours des étrangers qui passent par là...
Nous nous rendons facilement compte que nous sommes dimanche : les locaux sont sur leur 31! Direction l'église.
Nous croisons également un vieil ermite hippi qui habite une cabane dans la forêt.
Au bout d'une heure de marche, nous arrivons à une grande plage. Mais ici la baignade est déconseillée pour cause de requins (légende urbaine num 1).
À partir de là, nous nous dirigeons vers la forêt qui ressemble un peu à la jungle. Il parait qu'un leopart y vit (légende urbaine num 2?).
Alors que nous arrivions presque à nos chutes d'eau, Choupinette, sans s'en apercevoir, a marché sur un grand serpent noir qui, paniqué, a foncé sur moi. Choupinette a préféré que nous rebroussions chemin, et nous ne verrons pas nos chutes.
En retour, nous passons par The Gap, un rocher au bord de la mer où quelques touristes inconsients ont perdu la vie.
La fin de journée a été consacrée au repos et au jeu avec les chatons du backpackers.

2 commentaires:

  1. C'était quoi le serpent noir? Venimeux? Il ne vous a pas mordus?
    Morale de l'histoire: dans la jungle il vaut mieux regarder où on met les pieds!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bin je sais pas mais on est toujours en vie!

      Supprimer