dimanche 7 décembre 2014

Petit tour à La Réunion: Les coulées de lave

On a vu précédemment qu'il y avait un volcan à La Réunion, le Piton de la Fournaise (en fait il y en a un autre, le Piton des Neiges, et avant tout ça il y en aurait eu un troisième) et donc de la lave (c'est un volcan rouge, c'est à dire qu'il crache de la lave). Au sud-est de l'île, on trouve le Grand Brûlé. C'est une caldeira formé par la Fournaise et plusieurs coulées de lave ont ainsi coulé à l'intérieur, rejoignant l'Océan. La dernière d'entre elle (datant de 2007) est encore interdite d'accès. Effectivement, on s'en est approché et on ressent la chaleur. Voici à quoi ça ressemble:

Sur une coulée de lave
Les coulées recouvrant les routes, de grands travaux sont nécessaires!
Terminus dans l'Océan...
Voila pourquoi le sable est noir.
On a poussé l'exploration un peu plus loin. Çà n'est pas forcément connu mais il est possible d'aller dans les tunnels de lave. C'est très accessible (avec un guide), mais il existe aussi des excursions plus sportives. Dans les tunnels, nous nous tenons debout sans souci. Certains passages nécessitent de se pencher et un tunnel optionnel nous fait ramper sur plusieurs mètres! A l'intérieur, c'est sombre et le guide nous donne pas mal d'explications.
L'entrée du tunnel.
La lave a un aspect chocolaté.
Certains peuvent y voir un dodo de lave.
Certaines roches sont très colorées.

samedi 6 décembre 2014

Petit tour à La Réunion: la côte Est

On continue notre visite de l'île par quelques découvertes de la côte Est.

Notre premier arrêt est à Sainte-Anne célèbre pour son église où eut lieu le tournage du film La Sirène du Mississipi. Personnellement, je ne connais pas ce film (qui date de 1969 quand même...). J'ai trouvé pour vous la bande annonce de ce film:

L'église est effectivement impressionnante. Dommage que des personnes irrespectueuses laissent leurs poubelles rouges juste devant, gâchant les photos...
L'église de Sainte-Anne
Ce que j'ai vraiment apprécié dans cette ville, c'est le bassin bleu. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'un bassin... bleu! Je m'explique: c'est une sorte de lagune dans laquelle on peut se baigner (l'eau était un peu fraîche). La particularité est la couleur de l'eau: on se croirait dans un lagon tellement l'eau est turquoise. Je vous laisse admirer la photo (sans trucage ni retouche):
Le bassin bleu
On poursuit la visite par une autre église, Notre-Dame-des-Laves, à Piton Sainte-Rose. Ce n'est pas que je sois fan des églises, mais celle-là est particulière: lors d'une éruption, la coulée de lave s'est arrêtée à l'entrée de l'église. Un miracle?
Notre-Dame-des-Laves
On termine notre tour de la côte est par l'Anse des Cascades. Située au bord de l'Océan, c'est une forêt de palmistes encerclée par des remparts où coulent plusieurs cascades. On y trouve également quelques petites embarcations qui permettent aux pécheurs d'aller en mer. Un lieu vraiment agréable!

Au bord de l'océan

Sous les chutes d'eau


vendredi 31 octobre 2014

Petit tour à La Réunion: Le Volcan

Nous étions déjà allés au Volcan en juin mais cette fois, nous sommes partis marcher dans l'enclos et nous avons grimpé en haut du piton jusqu'à son cratère, encore fumant.
Dans l'enclos du volcan.
La randonnée dure environ 6h. Nous sommes arrivés au point de départ à l'aube. Il faut commencer par descendre les remparts. Un long escalier nous le permet (il parait qu'il y a 630 marches). Le retour sera difficile... On marche ensuite sur de la lave. Jusqu'au pied du piton, c'est relativement plat. La montée est ensuite un peu plus difficile: ça grimpe, la roche volcanique est très coupante (nous croisons plusieurs blessés dont une personne qui saigne à la tête...) et le soleil chauffe!
Le piton de la Fournaise culmine à 2 632m d'altitude.
Les derniers mètres sont difficiles mais le paysage est magnifique et nous motive. Arrivés en haut, nous en profitons pour faire une pause bien méritée! Nous admirons le cratère. On entend de nombreux éboulis. Nous sommes chanceux, le ciel est dégagé et commence seulement à se couvrir quand nous redescendons.
En haut du piton.
La descente sera éprouvante: la roche volcanique en gravier est glissante. La remontée des 630 marches finira de nous épuiser. Mais ça valait le coup!

Nous avons logé dans la ville de Bourg-Murat, non loin du volcan. Comme nous y étions pour quelques jours, nous sommes également partis pour une autre randonnée: le Trou-de-Fer. Nous avons emprunté un chemin plutôt mal entretenu et boueux.
On traverse une jungle digne de l'île de King Kong!
Le Trou-de-Fer est un gouffre de 300m de profondeur. De nombreuses cascades coulent sur les parois. C'est un des points de vue les plus réputés de l'île. Hélas, à notre arrivée, les nuages étaient de sortie. Après 30 minutes d'attente (il faut savoir être patient à La Réunion), le paysage s'est un peu dégagé.
Le Trou-de-Fer dans la brume.

jeudi 23 octobre 2014

Petit tour à La Réunion: un peu de religion

La Réunion se caractérise par son mélange ethnique et culturel. L'histoire riche de l'île est à l'origine de cette diversité: Occidentaux, Malgaches, Africains, Indiens, Chinois vivent ici. Chaque culture ayant apporté sa religion, on retrouve de nombreux édifices religieux. En plus des Églises (nous en verrons une particulière une prochaine fois), nous trouvons des Mosquée dont Noor-e-Islam située à Saint-Denis, la plus ancienne de France.
Entrée de la Mosquée Noor-e-Islam
Autres édifices religieux présents sur l'île: les temples Tamoul. Sur notre route, entre Salazie et le Piton de la Fournaise (prochain article), nous avons croisé le temple hindou du Colosse. Toujours très décorés, ces temples sont le théâtre une fois par an du Pandialé: la marche sur le feu. Nous espérons voir cela un de ces jours :D
Temple du Colosse

lundi 20 octobre 2014

Petit tour à La Réunion : Salazie

Un peu de retard pour le blog : Nous étions partis faire le tour de l'île avec les parents qui sont venus nous rendre visite.

Nous avons commencer par nous promener au cirque de Salazie, l'un des trois cirques de La Réunion.
En famille
Parmi les randos à faire, nous avons commencé par celle qui grimpe au gîte du Belouve, en haut des remparts. Ici, pour atteindre les points de vue, ça se mérite! On a eu un bon dénivelé, et pour monter, c'est raide!

Dur dur!
Finalement, une fois en haut, on a la vue sur tout le cirque, avec au milieu, le piton d'Anchaing que nous avons également escaladé!

Vue sur le cirque
Les cirques étaient des lieux de refuge pour les esclaves en fuite (les marrons). On retrouve leurs noms dans les différents lieux du cirque. Anchaing était par exemple un esclave qui a fuit avec sa compagne. Ils s'établirent en haut d'une montagne inaccessible. Effectivement, atteindre le sommet du piton est une prouesse: ça grimpe, c'est étroit et on flirte avec le précipice.

On y est presque!
La descente est plus dure que la montée: je l'ai fini avec une tendinite au genou...

La spécialité du cirque, c'est le Chouchou (la christofine). On le prépare à toutes les sauces.
Le Chouchou
Beignets de Chouchou
Petite particularité: il faut l'éplucher sous l'eau car le lait qu'il contient décape la peau (et je sais de quoi je parle!).

Dans les hauteurs de l'île, on croise beaucoup d'oiseaux, dont le Cardinal (un petit oiseau rouge).
Le Cardinal
Dernière photo pour aujourd'hui: il s'agit d'une fleur assez fréquente à La Réunion, la Trompette de la Mort. Elle est toxique et provoque des hallucinations. Il paraît que faire sa sieste en dessous suffit pour faire divaguer son cerveau. A l'époque, on l'utilisait en cigarette pour guérir l’asthme (à priori, la personne décédait en quelques semaines...).
La Trompette de la Mort



mardi 2 septembre 2014

Ça déménage!

Nous avons enfin fini de suivre notre formation sur la gestion d'entreprise. Il ne nous reste plus que quelques détails à régler pour boucler notre projet. Si tout va bien, notre entreprise devrait être créée en Octobre!
Par ailleurs, nous venons de déménager pour un appartement un tout petit peu plus grand. Nous sommes toujours à Saint-Denis et bénéficions d'un balcon vue sur mer (voir photos).
Par contre, nous sommes dans une zone où il n'est pas possible de recevoir la tv par internet. En espérant qu'un jour la métropole ait un peu plus de considération pour ses DOM...

dimanche 3 août 2014

Un petit coin de paradis

En formation pendant tout le mois de Juillet, nous commençons à nous sociabiliser avec nos camarades, pour la plupart réunionnais. Nous en avons profité pour nous faire inviter à un petit barbecue chez l'un d'eux, un Tunisien qui vient de passer quelques années en Nouvelle Calédonie. Les grands esprits se rencontrent!
Saint-Denis by night
L'autre événement de Juillet, c'est le feu d'artifice. Nous sommes partis non loin de chez nous, en haut d'une butte surplombant Sin Dni (Saint-Denis en Créole). Visiblement, le budget feu d'artifice de la ville est assez important : 30 minutes de spectacle avec, entre autre, des fusées qui explosent en forme de coeur!

Un joli feu d'artifice!
Nous avons pris sur notre temps libre pour continuer de découvrir La Réunion. Nous sommes partis faire une petite randonnée qui part de Saint-Denis et qui monte jusqu'au village du Brûlé. Un dénivelé de 800m qu'on effectue en 2h30 environ. Ca nous a bien fatigué, et la descente n'était pas non plus de tout repos.
Découverte de la flore réunionnaise.
Nous avons ainsi traversé des étendus d'aloès (ou une plante dans le genre), de forêt avec des arbres normaux (oui oui, on s'y connaît niveau flore...) pour arriver finalement dans une oppressante mais non moins magnifique forêt de bambou. On notera, que pour une fois, Choupinette ne s'est faite agressée par aucun insecte... Choupinet est, en revanche, revenu le bras couvert d'échardes...

Au milieu des bambous.
Au bout de la promenade, nous sommes arrivés dans un petit village plutôt charmant et authentique où nous avons attaqué notre picnic (on a vérifié l'orthographe, et on a choisi le mot anglais). Un petit chien abandonné est alors venu nous voir, et Choupinette a choisit de sacrifier sa part de pâté de campagne... Sans plus attendre, quelques photos du village :



Nous avons bien sûr gardé le meilleur pour la fin. On y croyait plus mais finalement nous avons trouvé le Saint Graal : l'Ermitage! Une longue plage au bord du lagon, une eau transparente protégé par du corail... Le paradis! Lors de cette expédition, sur la route, nous avons croisé une baleine qui faisait des sauts et de grands "splatch". Nous avons aussi vu que certains Réunionnais organisent des combats de coqs et font des paris sur ce "jeu" (j'étais persuadé que c'était interdit...). Bref, rien que pour vos yeux, voici quelques photos de l'Ermitage:


Oh! Des poissons!
Voilà qui conclue notre mois de Juillet. Nous serons encore en formation pour tout le mois d'Août et nous verrons bien ce que nous pourrons faire à côté. Par ailleurs, nous pensons explorer les cirques de l'île en Septembre, et, en Octobre, nous comptons explorer La Réunion en profondeur pendant 15 jours. A bientôt!

dimanche 29 juin 2014

La Fournaise

L'information du mois fut le réveil du piton de la Fournaise. Après 3 années sans activité, il s'est réveillé le 21 juin, quelques minutes après la fin du match France-Suisse.


L’éruption n'a pas duré longtemps, et la coulée de lave fut peu importante. Pour revivre l’éruption, cliquez ici.

De notre côté, dès le matin du 21 juin, nous avions réservé une voiture de location pour aller voir ça 2 jours après. Même si le volcan s'était rendormi, nous sommes quand même partis l'admirer.

La Twingo à la peine sur les routes de montagne.

Ce qui nous a marqué lors de notre expédition, c'est la variété des paysages. On ne s'attend vraiment pas à une telle richesse sur une île. Pour se rendre au piton de La Fournaise, nous avons donc roulé sur des routes sinueuses pour monter jusqu'au Pas de Bellecombe (2 300m d'altitude), nous offrant un panorama sur le volcan.

La Fournaise à porté de main!
L'éruption s'étant achevé la veille, il était interdit de se rendre dans l'enclos. Sur la route qui nous a menés au volcan, nous avons traversé la Plaine des Sables. Un lieu vraiment impressionnant. Il faut bien comprendre la situation : nous traversons des paysages de verdure et nous tombons soudainement sur cette plaine au paysage lunaire! Afin de renforcer l'immersion, en ces lieux étranges, il n'y a pas un seul bruit. Pour marcher sur la lune, c'est à La Réunion que ça se passe!

video

Hormis notre excursion, nous n'avons pas grand chose à signaler. Nous suivons une formation sur la création d'entreprise, ce qui nous permet également de sympathiser avec les locaux. Non loin du lieu de notre formation se trouve le Barachois (bord de mer aménagé).

Les canons du Barachois.
Pour finir, pour celles et ceux qui veulent nous aider dans notre démarche de création d'entreprise, vous pouvez répondre à une petite enquête (pas plus de 5 minutes, c'est promis!) que vous trouverez en cliquant ici. N'hésitez pas à la diffuser, nous avons besoin d'un maximum de réponses. Merci d'avance.

samedi 31 mai 2014

Plages et dodo

Dorénavant, nous avons obtenu nos cartes d'abonnement pour le bus. Nous allons donc pouvoir un peu explorer l'île dans nos (rares) temps libre.

Nous voulions faire du volontariat dans un centre de soin pour les oiseaux. Hélas, le trajet en bus est vraiment trop long. Ce sera peut-être pour plus tard.

Le bord de mer de Saint-Denis.

A Saint-Denis, il n'y a pas la plage, bien que la ville soit au bord de l'Océan. Nous sommes donc partis à Boucan-Cannot où se trouve la plus belle plage de La Réunion. Hélas, les forts courants nous ont empêché de nous y baigner. Il y a néanmoins un petit bassin naturel dans les rochers qui permet de profiter de l'eau. Petit point noir pour nous : le sable n'est pas très fin.

Boucan-Cannot.

Les plages ne sont à priori pas l'atout de l'île (nous irons en explorer d'autre). La Réunion est surtout appréciée pour les randonnées et les paysages. Nous testerons également cela plus tard (à chaque fois que nous voulons partir en randonnée, la météo est incertaine...).

La plage est très grande.

Finalement, nous avons profiter de la nuit des musées pour découvrir le petit Museum d'Histoire Naturelle où se trouve la faune actuelle et passée de l'île (il s'agit d'animaux empaillés ou moulés). On y trouve notamment le Dodo, oiseau disparu qui ne savait pas voler.

Le Dodo.

dimanche 27 avril 2014

Avril : Retour en France

Un nouveau mois de plus. Nous sommes bien arrivés à La Réunion, après quelques soucis à la douane sud-africaine (ils nous en veulent ses Sud Africain). En effet, ayant oublié dans notre valise notre papier stipulant que notre extension de visa était en cours d'étude, nous avons eu le droit à une jolie amende de 6 000 rands (400€), que nous devrons payer un jour où l'autre. Sans cela, nous ne pourrons retourner en Afrique du Sud :'(

Arrivée à La Réunion.

Bref, après avoir logé quelques jours chez l'habitant, nous avons emménagé dans un petit studio meublé à Saint-Denis.Notre résidence se trouve dans le quartier de La Trinité, près d'un grand parc.

Le centre ville.
Nous avons opté pour Saint Denis car c'est la préfecture de La Réunion et tout les services administratifs sont ici. Nous verrons sans doute par la suite pour aller ailleurs.

La ville n'est pas très grande mais s'étend le long de la côte. Sans voiture, les déplacements sont un peu difficile. En plus il fait chaud (38°C).

Un coin très vert de Saint Denis.

Nous nous occupons principalement en travaillant pour notre future entreprise (dans le tourisme donc). Nous vous en tiendrons informé quand tout cela aura un peu plus avancé. Le plus long risque d'être l'administratif...

L'architecture créole.

Finalement, nos première impression sur l'île sont plutôt bonne. Les gens sont un peu plus sympa qu'en métropole et niveau randonnées, on va se faire plaisir (surtout en hiver, quand il fera un peu plus frais). Par contre, les prix sont un peu plus élevé. Par exemple, un menu Best Of chez McDo est facturé entre 7.50€ et 10€... Des petits gâteaux Bakkers, que nous trouvions en Afrique du Sud à moins de 1€ sont ici à 2.50€.

Saint-Denis est jumelée avec Metz : Un signe du destin?