samedi 1 avril 2017

Et maintenant ?

Nous sommes bien rentrés du Zimbabwe. Pour passer la frontière vers l'Afrique du Sud, nous avons mis à peine 1 heure. Nous étions partis tôt le matin pour éviter les barrages de police... Il n'y avait pas grand monde à la frontière à cette heure si. Nous avons eu le droit à une fouille du véhicule mais tout s'est bien passé !

Nous sommes revenus à La Réunion et avons plusieurs projets pour la suite. Nous mettons donc le blog en pause et reviendrons prochainement.

Lors de notre dernier passage à PE en Afrique du Sud

samedi 25 mars 2017

Monts Matobo et peintures rupestres 2/2

Le parc Matobo vaut vraiment le détour et il est agréable de découvrir les peintures rupestres. Après une pause déjeuner/pique-nique au bord d'un point d'eau asséché, nous poursuivons pour l'exploration de la Nswatugi Cave.

Peinture à la Nswatugi Cave
Bien que nous recommandons la découverte de ce parc, il y a comme pour les autres parcs du Zimbabwe beaucoup de choses à redire :
  1. L'entrée nous coûte 40 USD et l'accès à la tombe de Cecil de Rhodes (qui pourtant me semble plus être un tyran qu'une bonne personne) et à la plus belle grotte du parc est en supplément : 10 USD par personne. C'est clairement une arnaque !
  2. L'état des infrastructures est encore une fois déplorable : hormis l'entrée principal du parc, le reste est à l'abandon. On remarque même que l'entrée secondaire à l'autre bout du parc est carrément abandonnée et non surveillée...
  3. La partie Game Reserve n'a pas vraiment d'animaux et la signalisation n'est pas précise. Comme il n'y a pas non plus de plan de la réserve... On ne s'y attarde pas trop ! Le site de Zimparks indique pourtant une forte concentration de rhinocéros... Ce devait être avant que le dictateur Président R. Mugabe accède au pouvoir...
Bref en conclusions, le site est magnifique et mérite qu'on s'y attarde mais est hélas bien trop cher pour le niveau de prestations...

Je vous laisse avec nos photos de l'après-midi :









samedi 18 mars 2017

Monts Matobo et peintures rupestres 1/2

Dernier site que nous explorons au Zimbabwe : le Matobo National Park. Il est situé dans les environs de Bulawayo et une fois n'est pas coutume, le site est classé au patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO ! Ce parc vaut le coup non seulement pour les paysages faits de grand blocs de granit mais également pour les nombreuses peintures rupestres très bien conservées.

Peintures rupestres à la White Rhino Cave
Le parc s'étend sur plus de 44 000 hectares et une journée n'est pas de trop pour tout parcourir. Nous planifions la découverte de 2 grottes : la White Rhino Cave et la Nswatugi Cave. A chaque fois, il faut suivre un petit sentier qui monte pour accéder aux peintures. Un autre site important du parc est la tombe de Cecil Rhodes au sommet d'une colline où se trouve d'après lui la World's View. Le panorama est semble-t-il splendide. Mais nous ne le verrons pas car il faut payer un supplément pour y accéder...

Voici les photos de la matinée et de la première grotte que nous explorons :









samedi 11 mars 2017

Après le Great Zimbabwe, les Khami Ruins !

Nous retournons à Bulawayo où nous séjournons chez Fran et Trevor, un couple zimbabwéen que nous avions rencontré au parc Hwange. Nous en profitons pour explorer cette région qui est plutôt agréable, à commencer par les Khami Ruins : encore un site classé au patrimoine mondial par l'UNESCO ! Cette ville se développa après la chute du Great Zimbabwe. Bien que le site est moins impressionnant que le Great Zimbabwe, les ruines sont bien conservées et il est plaisant de s'y promener ! L'ambiance est vraiment différente tout comme les paysages.



Il n'y a pas grand monde ici à part les deux membres du staff qui restent à l'entrée. Ils sont très accueillants. Nous commençons par la visite du mini musée puis nous partons explorer les ruines. N'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'UNESCO pour en savoir plus. J'espère que vous apprécierez nos photos et qu'elles vous donneront envie de vous rendre aux Khami Ruins !













samedi 4 mars 2017

Le Great Zimbabwe : exploration des ruines d'une ancienne civilisation

Comme indiqué lors de mon précédent article, la raison pour laquelle nous sommes venus dans cette région est le Great Zimbabwe. C'est l'un des 5 sites du pays à être classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit de ruines (plus ou moins restaurées) d'une ville qui fut importante entre le XIIe et le XVe siècle, au centre d'un vaste et puissant empire. La légende raconte que le Great Zimbabwe fut la capitale de la reine de Saba. C'est cette cité qui donna son nom au pays après l'indépendance.

Vue sur le Great Enclosure
Pour accéder au site, il faut traverser la propriété du Great Zimbabwe hôtel. Il est possible de faire une visite guidée (les guides sont à l'entrée). Les ruines sont séparées en 3 grandes parties : 
  1. Hill Ruins : en haut de la colline, c'est la ville royale où vivaient les chefs
  2. Great Encolsure : une petite ville entourée par de grands murs
  3. Les autres ruines moins bien conservées et disséminées un peu partout
Le site propose également un petit musée plutôt intéressant et un village culturel (où nous n'irons pas).

Aux portes des Hill Ruins
Ce qui rend ces constructions impressionnantes, c'est non seulement les dimensions (aussi bien en hauteur qu'en épaisseur) mais c'est surtout l'absence de mortier pour bâtir les murs : il s'agit d'un "simple" empilement de pierre taillée ! Au XIXe et XXe siècles, les archéologues refusaient même d'attribuer la construction du Great Zimbabwe aux Africains (de chouettes théories bien racistes).

En tout cas la visite s'impose comme un immanquable du Zimbabwe. Ne passez pas à côté !











samedi 25 février 2017

Lake Mutirikwe

Nous quittons les chutes Victoria pour nous rendre au Lake Mutirikwe, près de Masvingo. Nous roulons environ 750km... Mais la route est bonne et nous ne rencontrons pas de problèmes.


Les rhinos de Mutirikwe
Notre plan était à la base de rejoindre les ManaPools depuis les chutes Victoria mais nous avons écouté les locaux : la piste est vraiment mauvaise et le téléphone ne passe pas partout. Comme en plus nous n'avons pas de jerrycan... Il vaut mieux s'y rendre à plusieurs voitures ou opter pour le ferry (très cher). Tant pis ça nous fait une excuse pour revenir au Zimbabwe plus tard !


Les paysages sont magnifiques
Revenons à notre Lake Mutirikwe (anciennement Lake Kyle). Il s'agit d'une petite réserve gérée par Zimparks, l'organisme qui gère tous les parcs nationaux. Sur 16 900 hectares (dont un lac de 9 300 hectares) vous pouvez profiter des paysages pour observer les animaux comme les girafes, les zèbres et les rhinos. Ces derniers se sont fait coupés les cornes pour éviter le braconnage. Le site internet indique qu'on peut y trouver des léopards mais les rangers n'en n'ont pas vu depuis longtemps... Comme pour le parc Hwange le manque de moyens se fait hélas sentir ici et les tarifs pratiqués pour les étrangers sont très élevés. La sympathie du staff compensera cela.


Nous passerons la première nuit au camping (à dormir dans le coffre de notre voiture). Nous nous rendrons compte que l'idée n'était pas terrible et nous opterons pour un logement en dur pour la seconde nuit.

Au camping nous sommes seuls. Comme il n'y a pas de clôture nous sommes vraiment immergés dans l'expérience bush. En plus la vue sur le lac est magnifique.



Le soir au camping
Nous explorons les différentes pistes mais la véritable raison de notre présence est le Great Zimbabwe, ruines d'une ancienne civilisation, que nous vous présenterons lors d'un prochain article.

Voici nos photos prises lors de notre mini safari :



















En Bonus :

Nous avons acheté une étrange boisson à base de maïs. C'est plutôt pas mauvais. Le goût est étrange et plutôt indescriptible. Si vous connaissez la crème Budwig, c'est un peu similaire (pour le goût).